Imprimer FacebookTwiterLinkedinViadeo
Mascotte

Etudes d'huissiers de justice

2 000 études, 3 200 huissiers de justice et 10 000 salariés en 2010

Alors que la branche comptait un peu plus de 2 000 études d’huissiers de justice en 2005, elle en a perdu près de 80 en cinq ans. Ce mouvement résulte d’une part de la démographie de la profession – certaines études d’huissiers de justice qui exerçaient en individuel ne sont pas reprises – et d’autre part d’une tendance au regroupement des études, en particulier à la suite du changement de périmètre de compétence géographique depuis 2009 qui nécessite de couvrir un territoire plus important.
Si le nombre d’études est en baisse, le nombre d’huissiers est globalement stable depuis 2005, signe d’une augmentation de l’exercice sous forme associée, et par conséquent d’une élévation du nombre d’huissiers par étude.
Les effectifs salariés sont passés de près de 11 800 en 2000 à 10 100 en 2009, selon la Chambre nationale des huissiers de justice. Près de 1 700 emplois salariés ont donc été perdus en neuf ans. Selon les chiffres l’OPCA PL, l’effectif 2010 peut être estimé à environ 10 500 salariés ETP (équivalent temps plein). Les restructurations opérées par la profession sont à l’origine de cette baisse. Des départs de personnels très peu qualifiés ne sont pas nécessairement remplacés, notamment à l’occasion des regroupements de structures ou à la suite de la cessation d’activité d’un dirigeant d’étude individuelle. Concomitamment, une légère augmentation de la taille moyenne des études depuis 2008 de 5,1 à 5,4 salariés ETP est constatée.

Présence sur l’ensemble du territoire

La répartition géographique des études d’huissiers de justice est assez peu concentrée, même si l’Ile-de-France, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur et le Nord-Pas-de-Calais regroupent près de quatre études sur 10 et un peu plus d’un salarié sur deux. Les huissiers de justice doivent en effet bien mailler l’ensemble du territoire pour être bien implantés et plus « performants » dans leur périmètre géographique.

Nombre d’études d’huissiers de justice en 2010 par région
 

Près de trois salariés sur quatre sont des femmes

La branche des huissiers de justice emploie principalement des femmes, elles représentent 72 % des salariés. Dans la catégorie « employés », leur part est proportionnelle à leur effectif total, par contre, elles sont sous-représentées dans la catégorie « cadres » où elles occupent seulement 65 % des postes.

Un tiers des salariés formés chaque année

29% des salariés des études d’huissiers de justice accèdent chaque année à la formation continue contre 14 % en moyenne des salariés des branches OMPL. Les femmes employées sont plus représentées que les autres salariés.
Les formations diplômantes suivies dans le cadre de la période de professionnalisation regroupent la majorité des heures stagiaires. Il s’agit principalement des formations de clerc expert et de clerc aux procédures.