Imprimer FacebookTwiterLinkedinViadeo
Mascotte

Etudes d'administrateurs judiciaires
et de mandataires judiciaires

  • L'administrateur judiciaire est chargé par décision de justice d'administrer les biens d'autrui ou d'exercer des fonctions d'assistance ou de surveillance dans la gestion de ces biens.
  • Le mandataire judiciaire est chargé par décision de justice de représenter les créanciers, de préserver les droits financiers des salariés et de réaliser les actifs des entreprises en liquidation judiciaire au profit des créanciers 

UNE TENDANCE A LA CONCENTRATION DES ENTREPRISES

83 % des entreprises de la branche ont moins de 10 salariés. Cependant, les entreprises de 11 salariés et plus emploient près de 40 % des effectifs salariés ETP (équivalent temps plein).
En tendance, la proportion d’études de plus de 10 ETP et surtout leur poids dans l’effectif total progresse. Le secteur tend donc à se concentrer.

UN MANAGEMENT PRINCIPALEMENT MASCULIN

Les salariés sont avant tout des femmes (85 %), alors que les dirigeants sont à 90 % des hommes.


Parmi les salariés, 2/3 sont employés, 17,5 % techniciens et agents de maîtrise et 16,5% cadres. Cependant, si plus d’un homme sur trois est cadre, près de sept femmes sur 10 sont employées.

Des dirigeants plus près de l'âge de la retraite que les salariés

Avec 30 % de dirigeants âgés de 58 ans ou plus en 2010, les cessations d’activités professionnelles devraient se développer dans les années à venir, ce qui posera la question de la transmission des entreprises avec une acuité variable selon la localisation géographique.
Parmi les salariés, seulement 17 % des femmes et 11 % des hommes sont âgés de 55 ans et plus à la même date. La pyramide des âges apparait donc plus équilibrée. Toutefois, les effectifs de moins de 40 ans sont majoritairement masculins. Le recul des recrutements de personnels féminins de plus faible qualification est sans doute le principal élément explicatif. L’hypothèse d’une durée moyenne de carrière plus faible des hommes sous statut salarié pouvant être également une explication.

UN POIDS ECONOMIQUE RELATIVEMENT IMPORTANT

Bien que représentant seulement 0,6 % de l’ensemble des auxiliaires de justice en 2010, les administrateurs et mandataires judiciaires génèrent un chiffre d’affaires représentant près de 2,5 % de celui de l’ensemble du secteur des activités juridiques. Le chiffre d’affaires moyen par étude apparait donc relativement élevé, comparativement aux autres secteurs.
Ainsi, l’activité des études dans le cadre des procédures collectives génère un chiffre d’affaires moyen supérieur aux autres professions du droit (les avocats représentant près de 60 % du chiffre d’affaires des activités juridiques, les notaires un peu plus de 30 % et les huissiers de justice environ 7 %), ces professions employant davantage de salariés.

UN ACCES DES SALARIES A LA FORMATION CONTINUE SIGNIFICATIF

Les formations financées pour les salariés sont majoritairement constituées de stages courts et concernent des domaines faisant partie du « cœur de métier » des professionnels du secteur.
Ces formations sont donc très ciblées, et parmi celles-ci nombre d’entre elles sont organisées à l’initiative de la profession (Conseil National des administrateurs judiciaires et mandataires judiciaires ou IFPPC).
Les formations diplômantes ou certifiantes sont peu nombreuses mais les rares contrats de professionnalisation réalisés en 2011 (moins d’une dizaine) ont représenté près de 30 % du nombre d’heures de formation total financé par l’OPCA PL.
L’effort de formation est significatif, puisque près d’un salarié sur quatre a suivi au moins une formation financée par l’OPCA PL chaque année entre 2008 et 2011.